L’assurance habitation : combien ça coûte ?

Vous allez déménager et vous vous posez des questions sur le prix de l’assurance habitation ? Alors cet article est fait pour vous.

L’assurance habitation : les formules

Avant d’aller plus loin pour parler du devis, discutons d’abord des formules classiques proposées pour une assurance habitation. Tout d’abord, pour ceux qui ne craignent pas trop les sinistres, il existe ce que l’on appelle communément la « formule basique ». Dans cette option, ne sont prises en charge que les garanties imposées obligatoirement par la loi. On y trouve entre autres les dommages causés par les catastrophes naturelles, les incendies, les méfaits des flots, ou encore la responsabilité civile et bien d’autres. Comme son nom l’indique, cette assurance ne garantit que tout ce qu’il y a de plus basique. Après vient une formule plus élaborée appelée « formule complète » qui prend en plus des sinistres cités précédemment, les dommages électriques, les cambriolages et les méfaits du même genre. En troisième lieu vient la formule optimale. Elle est faite pour ceux qui ne veulent courir aucun risque. Cette option permet, en cas d’accident, de recevoir une prime d’assurance égale à la valeur du bien endommagé dans son état neuf. Finalement, la « formule sur mesure » vient couronner le tout. Il est inutile de vous l’expliquer, il s’agit d’une assurance habitation plus que complète.

L’assurance habitation : le coût moyen

Pour faire plus court, et pour satisfaire en partie votre curiosité sans trop tourner autour du pot, disons qu’en France, le coût moyen d’une assurance habitation tourne autour des 360 euros par an. Ce chiffre n’est évidemment pas significatif dans la mesure où cela dépend de plusieurs facteurs dont nous allons d’ailleurs voir les plus importants. Vous l’aurez surement compris, plus l’habitation vaut de l’argent, plus l’option à choisir doit être complète, et plus la cotisation annuelle est élevée. Une villa de campagne est évidemment plus coûteuse en cotisation d’assurance qu’un appartement de banlieue. En plus de cela, la localisation géographique entre également en compte dans l’estimation du coût des garanties par l’assureur. En plein centre-ville, c’est plus cher tandis qu’en campagne, ça l’est moins. Par ailleurs, la superficie de l’endroit entre aussi en jeu dans le calcul. Plus c’est large, plus c’est susceptible d’être sujet à des accidents, donc plus c’est coûteux en assurance. Finalement viennent certaines conditions moins importantes, mais qui changent quand même légèrement les dépenses à faire, comme entre autres, l’étage à laquelle se trouve l’habitation ou encore la situation de l’occupant. À cause de la trop grande diversité qui existe entre les types d’habitation, il est pour le moins difficile d’avancer des chiffres précis sur l’assurance habitation. Néanmoins, on peut trouver des indices de plages moyens de prix sur de bons sites web de devis. Si ce n’est pas satisfaisant, vous pourrez toujours demander à des professionnels du métier qui se trouvent dans votre entourage. De plus, les prix sont rarement très différents d’un assureur à un autre.

Articles connexes